Canada/Reb(((o)))nds/Suisse

Mode: Montréal se profile

ARTS | MODE / gary.drechou@gmail.com

(avec Gilles Rossel)

Montréal a ouvert la semaine dernière le bal des grands défilés de prêt-à-porter pour l’automne-hiver 2011-2012, grillant de fait la priorité à New York. Effervescente, la métropole québécoise mise désormais sur sa proximité (schedulistique et géographique) avec la Grosse Pomme pour attirer les médias et les acheteurs internationaux.

Pour la première fois cette année, Montréal a tenu sa semaine de mode (SMM) à la veille de celle de New York et avant celles des trois grandes capitales européennes (Londres, Milan et Paris). La métropole québécoise devrait récidiver, car elle entend ainsi profiter de sa proximité avec la Grosse Pomme, située à une heure de vol, pour inciter les médias et les acheteurs à faire – avant le grand soir new-yorkais – « une escale sur le talent et la différence ».

Parmi la vingtaine de défilés présentés entre le 7 et le 10 février, vos serviteurs se risquent donc à vous glisser, avec tout ce qu’il faut d’humilité, quelques noms qui leur ont tapé dans l’œil (vous pouvez cliquer sur certaines images ci-dessous pour les voir dans leur taille originale) !

Marie Saint Pierre (cheffe de file de la mode québécoise, elle a habillé le personnel du pavillon de Montréal à l’Expo universelle de Shanghai) :


Denis Gagnon (l’homme a quelque chose d’Edward aux mains d’argent, surtout lorsqu’il touche au cuir, à la dentelle ou aux zippers/éclairs – la couleur, c’est plus récent) :

Ying Gao & Karl Latraverse (duo dont nous vous avons déjà parlé ici) :

Christian l’enfant Roi (inspiré, aux pays de Hernan Bas et de J. K. Huysmans) :

Mélissa Nepton (simple et séduisante) :

Harricana par Mariouche (spécialiste de la fourrure recyclée, elle vient de s’associer à Jean-Charles de Castelbalgac pour la collection Rossignol) :

À vue de nez, les acheteurs et les médias étaient « plutôt là », bien que discrets. Le Bureau de la mode de la Ville de Montréal avait invité Collezioni (Italie), Fashion Daily News, Pure Trend et Pixel Formula (France), Hint Fashion Magazine (New York), Brutus Magazine et GQ (Japon), Collezioni et L’Officiel (Russie), ainsi que Fashion Reporters (Ukraine). Les organisateurs attendaient plus de 300 acheteurs nationaux et internationaux.

Montréal, really ?

Pour qui s’intéresse un peu au sujet, ce coup d’éclat au calendrier n’est pas le seul indice laissant à penser que Montréal ambitionne de devenir, au cours des prochaines années, une « vraie » destination mode… un peu sur le modèle de Park City pour le cinéma. Sans se presser, mais avec une énergie de plus en plus visible (ModeMontréal.tv en est une illustration 2.0), la ville cherche en effet à se tailler une place « sur mesure » dans le bottin modin.

L’an dernier, à l’initiative de Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), Denis Gagnon est devenu le premier couturier québécois et canadien invité à exposer ses créations dans le Carré d’art contemporain. Denis Gagnon s’expose, qui a tenu le haut de l’affiche du 19 octobre au 13 février, a même eu l’honneur de succéder à la rétrospective Yves Saint Laurent, présentée en 2008, et de précéder La planète mode de Jean Paul Gaultier. De la rue aux étoiles, attendue en juin…

Sans doute, « la mode Montréal se porte bien » ; reste maintenant à savoir si elle (se) portera aussi plus loin !

Bonus : la Collection #6 de Rad Hourani

[Certains droits sont réservés]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s